Kalyra Boréalis

Aller en bas

Kalyra Boréalis

Message  Kalyra le Jeu 25 Aoû - 17:39





Boréalis Kalyra



~ J'ai beau être *qualitée* , je suis avant tout *descriptif 1* et *descriptif 2* ~



*Citation*


    Carte d'Identité.


      Nom : Boréalis
      Prénom : Kalyra
      Surnom : Aucun
      Âge : 19 ans
      Sexe : Femme
      Race : Humaine
      Monde d'Origine : Le Monde Réel.
      Lieu de vie : Je suis son mon tuteur partout dans le monde.
      Emploi/Activités : Assistante d'un scientifique pour la protection de l'environnement et accéssoirement je participe à des tournois d'art martiaux pour mettre de l'argent de côté.
      Orientation Sexuelle : Bisexuelle
      Expérience sexuelle : Ceci est une information confidentielle.



    Caractères Physique et Psychique





    Physique
    Regarde-moi...


    Dois-je vraiment passer par là ? Il est inutile de s'étaler sur le sujet. Regardez-moi et faites-vous votre propre opinion. Mais puisque c'est obligatoire, alors allons-y !

    Comme toutes égyptienne, ma peau fut enlacée par les rayons du soleil de mon beau pays, seulement, ma chevelure argentée presque blanche ainsi que mon regard vert est totalement différent du type même des égyptiens. Pourquoi ? C'est dû à une maladie inconnue dont j'ai souffert lorsque j'étais enfant, cette dernière à changé la couleur de mes cheveux et m'avait considérablement affaiblit.

    Grande de 1m70 pour 45 Kg, non, je ne suis pas anorexique, j'ai simplement un train de vie plus qu'actif et je pratique tous les sports qui puissent exister, me rattrapant de ces années d'infirmité à être constamment assise sur une chaise roulante et regarder les autres enfants jouer alors que moi, je passais des centaines d'examen médicaux pour connaître la maladie dont j'ai été la victime.

    Je vous rassure tout de même, toute trace de cette maladie à disparut de mon organisme, elle n'est plus qu'un mauvais souvenir, cependant j'en garde une trace comme cette chevelure blanche que je déteste, bien que certain me dise que cela me donne un certain charme. Moi, j'ai plutôt l'impression d'être un monstre de foire.

    Cependant, mes activités sportives ont renforcé mon corps et surtout mon esprit, je ne suis plus aussi faible que lorsque j'étais enfant et c'est une sensation plus qu'agréable de savoir que malgré les efforts que vous faites, vous ne souffrez plus le martyre. On se sent soulagé d'un poids considérable et puis surtout la liberté vous ouvre les bras.

    Mes tenues sont diverses, je porte de tout, cela dépend évidemment du moment et de la circonstance. Vous ne me verrez jamais porter une robe de cocktail alors que je suis en pleine jungle à faire des relevés importants et vice versa.

    En clair, mon physique en particulier cette maudite chevelure est le miroir d'un passé que je déteste et qui me fait souffrir.

    © Bla Bla Bla







    Moral (5 lignes min )
    Regarde dans mon coeur...


    On peut dire que j'ai fait un sacré bout de chemin depuis l'enfance. Autrefois, j'étais une petite très renfermé, je ne parlais à absolument personne, je restais dans mon coin à regarder le paysage derrière ma fenêtre, imaginant une vie totalement différente que celle des hôpitaux. La maladie m'a privée de bons nombres de choses, comme aller à l'école comme tout le monde, m'amuser dehors, en clair être une petite normal.

    Mais en grandissant et avec une rencontre qui allait changer ma vie du tout au tout, j'ai su remonter la pente petit à petit me rendant une chose que j'avais totalement perdu « l'Espoir », croire en un lendemain meilleur. Même si la vie arrivée à son terme, il fallait la dévorer à pleine dent, ne jamais se laisser aller par quoi que se soit.

    Aujourd'hui, vous avez devant vous une jeune femme nouvelle et pleine de vie, j'aime m'amuser, je suis beaucoup plus ouverte qu'avant et surtout à l'écoute de ceux qui m'entourent. De part mon métier, j'ai développé une sorte de sixième sens qui me permet de ressentir le mal être des personnes qui sont proches de moi, une sorte de don empathique, une capacité propre aux animaux et aussi parce que j'ai passé plus de temps à observer ce qui se passait autour de moi.

    Il se peut que je me montre froide et distante envers certaines personnes qui ne me plaisent pas et généralement le regard que je lance les décourage de tout acte violent ou bien dégradant à mon égard au risque de chèrement le payer. Croyez-moi, mieux vaut pour vous de ne jamais voir cette partie de ma personnalité, je peux me montrer plus que venimeuse et rancunière.

    Même si je suis extravertie, je peux me montrer sérieuse, surtout en ce qui concerne mon travail, j'avoue, je suis très jeune pour être l'assistante d'un scientifique qui travail pour la protection de l'environnement et accessoirement un homme qui cherche une solution à des maladies qui n'ont pas encore de vaccin en l'occurrence celle dont j'ai souffert lorsque j'étais enfant.

    Cependant, derrière cette force physique et psychologique apparente, il me reste tout de même une peur dont je ne peux me débarrasser. J'ai peur à nouveau de rencontrer un homme et d'en tomber amoureuse. Le premier que j'ai aimé ne fut pas un gentleman ou même un prince charmant loin de là, c'était un menteur et un manipulateur, au bout de quelque semaine, il a commencé à me battre et me faire croire que j'étais la fautive de nos multiples disputes. Bien entendu, je ne m'en plains pas, cela m'a rendu que plus forte encore, mais niveau amour, j'ai toujours quelque chose qui me bloque, une terreur horrible de revivre à nouveau cela.
    Je suis une femme qui veut se faire aimer, mais qui en a peur.


    © Bla Bla Bla



    Historique de votre vie




    Histoire (10 ligne min)
    Regarde mon esprit...


    Je suis née le 14 février 1992 en Egypte. Mon enfance n'est pas passionnante, car j'ai passé la plupart du temps enfermé dans une chambre d'hôpital. Mes parents, je ne les ai jamais connus et honnêtement, je me moque d'eux. Je ne leur pardonnerai jamais de m'avoir abandonné ainsi.

    Depuis toujours, je n'ai entendu que les termes médicaux désignant une maladie rare qui m'affaiblit de jour en jour et qui retarde par moment ma mort. Tantôt bien, tantôt mal, mon corps avait dû mal à suivre, je passais mon temps sur une chaise roulante à contempler un paysage qui me semblait inaccessible, maudissant ma maladie qui me privait de tout ce dont je rêvais. Je perdais chaque seconde un peu plus l'espoir d'avoir une vie normal, de connaître ce qu'est véritablement la vie en dehors de ces murs blancs décorés de quelque dessin d'enfants qui me lassaient.

    Moi je préférais rester dans mon coin à observer les gens qui m'entouraient, regardant l'expression de leur visage afin d'enregistrer au mieux si une personne mentait, si elle se sentait mal, si elle était hypocrite et tant d'autres expressions et de gestes qu'un être humain ne pouvait se passer à chaque sentiment qui l'étreignait, au fur et à mesure c'était devenu un jeu qui m'amusait et qui sans doute me servirait pour plus tard.

    Un jour venant de nulle part, un homme d'un certain âge entra dans ma chambre et m'examina, je le regardai le laissant m'ausculter alors qu'il discutait avec un de ces confrères. A force de regarder ces yeux, je su décrire une profonde solitude et tristesse semblable à la mienne pourtant ces lèvres ne cessait jamais de s'étirer pour un sourire sincère. J'étais habituée pourtant j'avais su discerner les faux sourires des vrais, tout cela pour cacher une mauvaise nouvelle que l'on devait m'annoncer.

    Vous vous demandez sans doute pourquoi on me promenait d'un hôpital à un autre ? Tout simplement parce que ma maladie était tellement rare que les médecins du monde voulaient avoir la chance de me voir et m'ausculter pour comprendre cette bactérie qui n'était pas contagieuse, mais qui frappait environ 5 % de la population humaine. J'étais plus un cobaye et un animal de foire qu'une enfant malade qui ne souhaitait qu'une chose guérir. Cette maladie me valut cette chevelure blanche que je déteste tant, autrefois d'un noir bleuté, ces derniers ont décidé de devenir terne et d'un blanc déprimant pour moi. Je ne les supporte pas, je fais toujours tout pour les cacher, en portant des bandanas.

    Lors de mes 8 ans, je fis une crise beaucoup plus importante que les autres, cela avait commencé par un mal de tête carabiné, puis par des tremblements incontrôlables, le manque d'air et je tombais dans le coma. Les médecins n'avaient plus grand espoir pour moi, ils disaient que si dans les 72 heures, je ne me réveillais pas, ils devraient cesser de faire fonctionner les machines qui me maintenaient encore en vie. Ce qui était étrange durant ce temps, c'était que je pouvais voir tout ce qui se passait autour de moi, comme si j'étais en projection astrale, c'est un cas rare, mais les médecins disent que dans les cas de mort imminente certains patients vivent ce genre de cas.

    Mais les autres avaient-ils visité le Monde des Rêves ? Ou celui des Cauchemars ? Deux endroits en tout point différent, tantôt lumineux et magnifiques alors que l'autre n'est que ténèbres et atrocités. La fin de ce premier voyage sonna mon réveil et ma sortie du coma voyant à mon chevet le médecin qui m'avait ausculté un jour, il me tenait la main et pleurait de joie en me voyant reprendre conscience. Suite à cela, il m'adopta prenant le nom de Boréalis et m'amena avec lui dans les pays du monde à la recherche d'un vaccin pour me guérir, il était persuadé que la solution se trouvait parmi les plantes qui ornaient notre belle terre. Malgré mon infirmité, il me prit sous son aile et m'expliqua et m'enseigna les sciences, j'avais des professeurs particuliers qui étaient plus qu'heureux d'avoir une élève aussi attentive et intelligente, je n'avais jamais eu de difficulté au niveau scolaire, j'étais ce que l'on qualifie de surdouée.

    Plus je grandissais, plus je m'embellissais et je sentais mon corps changer, je ne parle pas de ces changements spécifiques aux femmes, mais je parlais de mon organisme, je sentais ma maladie disparaître peu à peu sans en connaître la raison. Etait-ce dû à mes voyages durant mon sommeil, lorsque je visitais le Monde des Rêves ? Y avait-il quelque chose là-bas qui m'a guérit de tous mes maux ? Peut-être, je l'ignore, c'est un réel mystère que j'essaie d'éclaircir avec mes recherches plus que poussée et sous les ordres de mon tuteur et père Alexander Boréalis.

    A force de passer ma vie dans un fauteuil roulant, j'ai dû faire de la rééducation, petit à petit, je pouvais marcher puis courir et enfin je pu faire du sport, j'avais tellement à rattraper que je commençais par le judo, l'aïkido et le karaté, discipline différente, mais qui me permettait d'être forte mentalement et psychologiquement, mais au fur et à mesure que le temps passait, même si j'étais douée, je dû mettre un terme pour me consacrer à mon travail et aussi à ces capacités dont la nature m'a pourvu. Mon père est au courant de mes dons et m'aida tant bien que mal à les contrôler, le plus, il s'inquiétait pour mes Visions qui me causaient d'horrible douleur et qu'aucun traitement ne pouvait le supprimer.

    Durant mes voyages à travers le monde pour mes recherches, je rencontrais un vieux chamane qui me confia que tant que je n'acceptais pas mes pouvoirs ceci me causerait des ennuis. Facile à dire, mais pas à faire.

    Que vous raconter encore ? Ma peur de l'amour ? Voilà une histoire que je déteste. C'est une histoire banale, une jeune femme qui rencontre un garçon un peu plus âgé, ce dernier se montre comme le plus doux des hommes, un sourire qui parait si vrai, un regard sincère alors que son être est tout autre. Après quelque semaine de vie commune, ce dernier révéla son véritable visage. Il me battait quand j'oubliais de faire les courses, à manger, ou que je rentrais tard de mon travail, il me manipulait comme personne, m'éloignant de mes amis et de mon père. Il me faisait croire que c'était moi la fautive de cet éloignement et des coups que je subissais, au point que je commençais à croire que tout ceci était normal.

    Mais, j'eux un déclic, un jour, je décidais de partir loin de lui et me réfugia dans un Temple bouddhiste à la recherche d'une réponse, d'un repos et de force qui j'avais perdu depuis trop longtemps. C'est aussi là-bas que je repris mes entraînements sous la tutelle d'un ami de mon père adoptif. Il m'enseigna tout ce que j'avais oublié et plus encore, faisant de moi une femme aussi forte physiquement que mentalement.

    Certes vous pensez peut-être que je n'ai que 19 ans et vous vous demandez comment une jeune femme comme moi peut vivre autant de chose. Je ne vous dirais qu'un mot « Vivre », mais de quoi ?

    Vivre ce que la maladie m'a enlevé, ce que je n'ai pu faire pendant mon enfance. Mais en fait, pour vous dire la vérité, je suis plutôt contente d'avoir connu cet homme, ces coups m'ont rendu que plus fort encore, je suis prête à tout désormais et croyez-moi ces poings sont bien ridicule face à mes Visions.

    Lors d'un de mes voyages d'affaire en compagnie de mon père, je rencontrais une femme du nom de Charlène Gasnier, détective dans le Surnaturel. La scientifique que je suis, aurait pu se moquer, mais comme moi-même je n'étais pas tout à fait normal, je ne pouvais que me montrer curieuse face à son métier. A tel point qu'aujourd'hui, je lui apporte mon aide, grâce à la science et à mes dons qui peuvent toujours lui servir.

    Mais disons, que je suis une jeune femme plus qu'active entre mon travail en tant qu'assistante d'un scientifique de la Protection de l'Environnement, mes tournois d'art martiaux et aussi mon travail dans l'équipe de Charlène, je n'ai pas une minute à moi.

    Faut dire que plus ma vie est active et passionnante, plus j'en suis heureuse. Et je passe aussi pour une jeune femme complètement décalé, car j'ai adopté un tigre blanc. En faite, c'était la seule solution pour lui, il a été abandonné par sa mère, nous avons bien essayé de le faire adopter par une autre tigresse, mais c'était impossible tous se refusaient à approcher ce pauvre tigre, l'odeur des humains étaient bien trop présente sur lui. Je l'ai donc pris sous mon aile comme l'a fait le Professeur Alexander Boréalis avec moi.

    Ce tigre est devenu mon ami et mon confident ainsi que mon protecteur, je l'ai appelé Aïran. Il me suit absolument partout, bien que je dois le laisser parfois sous la protection de mon père lorsque je pars dans une ville civilisé et loin de la jungle où mon père a établi son bâtiment de recherche. C'est un scientifique de renommé et extrêmement riche, mais je préfère rester indépendante, vivre ma propre vie et acheter grâce à l'argent que j'ai gagné bien que ce dernier m'est désigné comme l'héritière de toute sa fortune.

    Voilà que vous dire de plus ? Je crois que je vous ai raconté l'essentiel de ma vie.


    /font>
    ©




    Capacités spécials




    Capacités
    Regarde ce que je peut faire...


    Medium : Je ne lis pas dans les cartes et je ne vois pas l'avenir, c'est pas dans mon domaine. Je fais partie d'une catégorie disons un peu plus sombre et plus effrayante surtout lorsqu'on a peur de chose que l'on ne comprend pas forcément et même que la science ne connait pas. Mon pouvoir de medium me permet de voir et de déchiffrer les énergies qui nous entoure, de savoir si elles sont bonnes ou mauvaises. Des énergies qu'aucun humains ne pourraient voir.
    Je vais vous donner un exemple très simple. Imaginez un chien qui aboie violemment en regardant une direction précis, mais que vous ne voyez absolument rien, il se peut que près de vous, une âme errante rôde et que votre chien ne fait que vous prévenir d'un présence qui n'est ni de ce monde et ni de l'autre.
    Mon pouvoir se résume au fait de sentir et de définir la chose, je vois l'énergie en trois couleur, blanche pour les bonnes, noire pour les mauvaises et grises pour les neutres.
    N'oubliez pas, je ne fais que voir la couleur de cette énergie, je ne peux pas intéragir avec elle ou encore voir l'esprit qui en est le ou la propriétaire.

    Vision : Une capacité dont j'aurais aimé me passer, mais peut-on se débarasser d'une capacité qui est ancré en vous ? Elle me permet de voir le passé ou le futur en touchant ce qui m'entoure, je ne peux pas le contrôler, cela vient à moi sans prévenir. Et si par malheur, il s'est passé ou se passera quelque chose de violent, je ressentirai la douleur physique et mentale de la pauvre victime. Les blessures sur mon corps son amoindrit, mais la douleur est bien présente. Une capacité que j'ai dû mal à accepter tellement elle est horrible.

    © Bla Bla Bla




    Qui se cache derière l'écran?


      Pseudo/Prenom :
      Comment as-tu connu le forum : Je connais l'admin
      Comment le trouves-tu ? :




avatar
Kalyra

Messages : 6
Date d'inscription : 24/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Kalyra le Ven 26 Aoû - 14:54

Petit message pour dire que ma fiche est terminée Smile
avatar
Kalyra

Messages : 6
Date d'inscription : 24/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Eveh le Ven 26 Aoû - 15:47

Bienvenue, Borealis car tu est validee !!!! Tu peut aller faire ta demande de rp et tout le tralalala bienvenue !
avatar
Eveh
Être Originel

Messages : 75
Date d'inscription : 05/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://breathe.forum-nation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Kalyra le Ven 26 Aoû - 15:49

Mille merci pour cette validation rapide très chère ^^
Par contre mon prénom est Kalyra et non Boréalis Wink
avatar
Kalyra

Messages : 6
Date d'inscription : 24/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Eveh le Ven 26 Aoû - 15:49

Okay Smile
avatar
Eveh
Être Originel

Messages : 75
Date d'inscription : 05/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://breathe.forum-nation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Luna Trannyth le Mer 5 Oct - 20:44

Petit up pour te dire que j'ai modifier la fiche selon le modèle Breathe, gracieusetée de notre grapheuse !
avatar
Luna Trannyth
Reine des Marcheurs de Rêves

Messages : 71
Date d'inscription : 06/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kalyra Boréalis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum